Réservé aux abonnés

Conte prend la tête d’une alliance inédite

Le Parti démocrate a presque autant de postes que le M5S dans le nouveau gouvernement, décrit comme «plus équilibré».
05 sept. 2019, 00:01
DATA_ART_13053379

Le premier ministre italien, Giuseppe Conte, a présenté un gouvernement à sa main, hier, au Quirinal, marquant ainsi un retour à la normale du point de vue des institutions. Afin d’éviter les nombreux sabotages et courts-circuits ayant émaillé la vie du gouvernement précédent, il s’est en particulier débarrassé des deux figures qui assuraient sa surveillance constante, les deux vice-présidents du Conseil.

Après plusieurs jours de bataille pour sauver son poste, Luigi Di Maio (Mouvement 5 étoiles, M5S) se voit ainsi «rétrogradé» au portefeuille des Affaires étrangères (alors qu’il ne parle pas a...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois