Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Chris Froome, des pentes du Kenya au panthéon cycliste

Le Britannique est devenu le troisième coureur à remporter la Vuelta après le Tour de France lors de la même saison.

11 sept. 2017, 00:44
epa06189698 The overall leader, British rider Chris Froome of Sky team, before the start of the 18th stage of the Vuelta a Espana cycling race, over 169km from Suances to Santo Toribio de Liebana, Spain, 07 September 2017.  EPA/JAVIER LIZON SPAIN CYCLING VUELTA A ESPANA

Chris Froome légendaire... presque sans y penser. Venu au vélo en dévalant les pentes de son Kenya natal, loin de l’Europe et de sa culture cycliste, le Britannique s’est invité hier au panthéon de son sport avec un rare doublé Tour de France-Tour d’Espagne.

C’est un exploit majeur que vient de conclure le longiligne leader de l’équipe Sky, peau diaphane et sourire timide. Après avoir remporté en juillet sa quatrième Grande Boucle, Froome (32 ans) a levé les bras pour la première fois à Madrid. Gagner le Tour et la Vuelta la même saison, seuls deux autres géants de la route y sont parvenus, les Français Jacques Anquetil (1963) et Bernard Hinault (1978). Mais «Froomey» n’a pas baigné dans la légende de ces coureurs-là. «Je ne suis pas trop du genre à chercher un modèle», expliquait-il en juillet. «J’ai beaucoup de respect pour eux. Mais j’ai commencé le cyclisme...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias