Charlie Hebdo: les organisations musulmanes de France appellent leur communauté au calme

Mercredi, "Charlie Hebdo" paraîtra à 3 millions d'exemplaires. La "Une" dévoilée ce mardi, met en scène le prophète Mahomet tenant un panneau "Je suis Charlie". Les organisations musulmanes de France ont appelé leur communauté à respecter cette liberté d'expression.
13 janv. 2015, 13:32
Mahomet sera à nouveau en Une de "Charlie Hebdo".

Les principales organisations musulmanes en France ont appelé mardi la communauté musulmane "à garder son calme" et à "respecter la liberté d'opinion". Cet appel intervient à la veille de la sortie du premier numéro de Charlie Hebdo depuis l'attentat contre l'hebdomadaire.

Le Conseil français du culte musulman et l'UOIF, proche des Frères musulmans, "appellent la communauté musulmane de France à garder son calme en évitant les réactions émotives ou incongrues incompatibles avec sa dignité et sa réserve, tout en respectant la liberté d'opinion".

La France compte entre 3,5 et 5 millions de musulmans selon les estimations.

Trois millions d'exemplaires

La Une du numéro de Charlie Hebdo à paraître mercredi, qui doit être tiré exceptionnellement à 3 millions d'exemplaires, représente le prophète Mahomet, une larme à l'oeil, tenant une pancarte "Je suis Charlie", comme celles des millions de personnes qui ont manifesté en France pour défendre la liberté d'expression après les attentats. Le dessin est surmonté du titre "Tout est pardonné", une formule apaisante qui tranche avec la veine souvent féroce du journal.

"Par respect pour la mémoire des victimes de Charlie Hebdo, nous ne ferons pas de commentaire sur cette provocation. Ils sont restés dans la ligne habituelle", a confié au téléphone le président de l'Observatoire national contre l'islamophobie au sein du CFCM, Abdallah Zekri.

Charlie Hebdo a publié à plusieurs reprises ces dernières années des caricatures du prophète jugées offensantes. Représenter Mahomet est interdit en islam.