Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Cahuzac devrait échapper à la prison

L’ex-ministre écope de deux ans ferme, peine qui peut être aménagée.

16 mai 2018, 00:01

Le prix du mensonge, mais en évitant sans doute la prison: l’ex-ministre français du Budget Jérôme Cahuzac a été condamné en appel, hier, à une grosse amende et à deux ans de prison ferme. Une peine qui ouvre toutefois la voie à un aménagement immédiat.

Cinq ans après avoir déclenché le plus retentissant scandale du quinquennat de François Hollande, l’ancien pourfendeur de l’évasion fiscale s’est vu infliger, pour fraude fiscale et blanchiment, une peine de quatre ans d’emprisonnement, dont deux avec sursis, une amende de 300 000 euros (360 000 francs environ) et cinq ans d’inéligibilité.

«Ce n’est pas une victoire de la défense, mais c’est une réelle victoire de la justice, parce que cette décision est équilibrée. Jérôme Cahuzac ne mérite pas la prison», s’est félicité l’avocat de l’ex-ministre, Eric Dupond-Moretti, qui va immédiatement demander un aménagement de peine.

Le président Dominique Pauthe a fustigé un ministre «menant la...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias