Blanchiment de fraude fiscale: une nouvelle enquête viserait Jean-Marie Le Pen

Une enquête pour blanchiment de fraude fiscale du parquet financier français viserait Jean-Marie Le Pen.
07 août 2015, 15:30
Jean-Marie Le Pen dit avoir assigné le FN devant le tribunal de Nanterre, à l'ouest de Paris.

Le parquet national financier français a ouvert lundi une enquête pour blanchiment de fraude fiscale sur un présumé compte caché à l'étranger qui pourrait être celui de Jean-Marie Le Pen. Mediapart a révélé fin avril que ce dernier aurait placé de l'argent en Suisse.

L'enquête ne vise pas à ce stade une personnalité en particulier, a-t-on précisé mardi de source judiciaire.

Selon Mediapart, l'ancien président du Front national aurait placé de l'argent en Suisse par le biais d'une société de gestion de patrimoine gérée par un proche collaborateur.

Il aurait déposé 2,2 millions d'euros (2,3 millions de francs), dont 1,7 million en lingots et pièces d'or, à la banque HSBC puis les aurait transférés en 2014 dans la filiale d'une autre banque suisse, au Bahamas, selon le site d'informations.

Toujours selon Mediapart, le parquet de Nanterre a reçu ces éléments du service anti-blanchiment Tracfin. Une enquête préliminaire est déjà ouverte à Paris depuis fin 2013 sur le patrimoine de l'ancien candidat à l'élection présidentielle.