Bénéfice de 1,3 milliard pour l'assureur ZFS

Zurich Financial Services (ZFS) a vu son bénéfice net chuter de 53% à 1,25 milliard de dollars (1,32 milliard de francs) au premier semestre, par rapport à la même période de l'an passé. Le marché a néanmoins bien accueilli ce résultat, supérieur aux attentes.
02 août 2015, 18:46

Les analystes interrogés par l'agence financière AWP tablaient sur un résultat net de 1,17 milliard de dollars (1,25 milliard de francs). Commentant ces «remarquables résultats», le directeur général James Schiro n'a pas manqué de souligner hier à Zurich que le premier assureur suisse était resté dans les chiffres noirs depuis le début de la débâcle financière. La performance «reflète une gestion de crise proactive et témoigne d'une approche de risques réussie», s'est félicité James Schiro.

Ce dernier, à la tête de l'assureur depuis 2002, quittera son poste en fin d'année, mais s'est refusé à dévoiler les détails de sa succession. Le résultat d'exploitation semestriel a reculé de 28% à 2,55 milliards de dollars et les revenus dans ses deux principaux secteurs ont diminué.

En raison d'une forte contraction en Amérique du Nord, les primes brutes dans l'assurance dommage se sont repliées de 2% en monnaies locales et de 11% en dollars sur un an à 18,2 milliards de dollars. Le ratio combiné - rapport des frais de gestion et du coût des sinistres sur le total des primes encaissées - s'est maintenu à 96,2%.

Le bénéfice opérationnel de cette division s'est amoindri de 23% à 1,714 milliard de dollars. Ce recul est principalement dû à la baisse des recettes de placements de capitaux et à la faiblesse de l'activité économique. Quant à la division assurance vie, elle a encaissé des primes brutes de 11,6 milliards de dollars, soit une baisse de 30% en devises locales et de 11% en dollars. Le résultat d'exploitation s'est inscrit à 641 millions en dollars.

Dans ce même segment, la valeur des nouvelles affaires a décliné de 3% en dollars à 332 millions de dollars, mais progressé de 9% en monnaies locales. L'accroissement illustre des acquisitions en Espagne, une progression des volumes en Amérique latine ainsi qu'une amélioration des marges au Royaume-Uni.

A la mi-avril, ZFS a acquis pour 1,9 milliard de dollars les activités d'assurances automobiles du géant American International Group. Une reprise qu'il considère «en bonne voie» pour contribuer au bénéfice. Les coûts liés à l'intégration seront portés dans les comptes des deux prochains trimestres. /ats