Réservé aux abonnés 6

Barzani unit ses voisins contre lui

En mobilisant le Kurdistan irakien au référendum d’autodétermination, hier, le président a renforcé l’axe anti-indépendance.
26 sept. 2017, 00:36
DATA_ART_11540584

A 8 heures précises, pour l’ouverture du scrutin, le chant du muezzin s’élève au-dessus des mosquées et les cloches des églises battent à la volée. Le Kurdistan irakien se réveille pour se prononcer sur son indépendance, malgré l’hostilité de l’Irak et des pays voisins. C’est un jour de fête et de cérémonie. Des hommes ont sorti le costume traditionnel kurde avec son pantalon bouffant, sa veste courte et sa large écharpe serrée autour de la taille. Des femmes arborent des robes chamarrées brodées de fils dorés. Des garçons et des fillettes portent l’uniforme des peshmergas, les combattants kur...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois