Réservé aux abonnés

Avec ses missiles, Poutine casse l'embargo sur l'Iran

En annonçant la livraison d'engins S300 à Téhéran, le président russe prend de court les Occidentaux en pleine négociation sur le nucléaire.

15 avr. 2015, 00:01
data_art_9029710.jpg

Pierre Avril

Vladimir Poutine a sorti une nouvelle fois son arme favorite: le missile russe sol-air de longue portée, baptisé S300, mais qui peut, à l'occasion, accomplir des miracles diplomatiques. En annonçant la livraison, à l'Iran, de ces engins balistiques, prohibée dans le régime de sanctions onusien, le Kremlin tente de revenir sur la scène moyen-orientale, avec le soutien affiché de Téhéran.

"Je pense qu'ils seront livrés cette année", s'est félicité Ali Shamkani, le chef du Conseil de sécurité iranien, en visite, hier, à Moscou. Les officiels russes n'ont pas confirmé ce délai, qui r...