Autriche: partis traditionnels giflés dans le Vorarlberg

Les Libéraux de NEOS et les Verts ont donné une gifle aux grands partis traditionnels autrichiens dimanche, aux élections dans le Vorarlberg, dans l'ouest du pays.

21 sept. 2014, 20:31
Les élections autrichiennes ont révélé quelques surprises.

Les conservateurs de l'ÖVP ont perdu leur majorité absolue, chutant de neuf points à 42%, selon la télévision publique ÖRF.

Dans cette province de l'ouest du pays, les sociaux-démocrates (SPÖ) du chancelier Werner Faymann enregistrent un de leurs plus mauvais scores depuis 1945, avec 9% des suffrages environ. Les Verts progressent pour obtenir 17% des voix. Le FPÖ (extrême droite xénophobe) obtient 23%.

Le parti NEOS, fondé en 2012, avait obtenu des élus au Parlement autrichien l'an dernier. Il remporte dimanche ses premiers sièges à l'assemblée du Vorarlberg, ayant recueilli 7% des voix. Son dirigeant, Matthias Strolz, est originaire de cette province.