Automobile: Chrysler paiera 150 millions de dollars à la famille d'une victime

La firme automobile Chrysler a été condamné jeudi à verser 144 millions de francs de dommages à la famille d'un enfant mort dans l'incendie d'une Jeep après un accident.

03 avr. 2015, 07:27
A view of a Chrysler automotive dealership in New York, New York, USA, on 14 May 2009. Chrysler LLC reportedly wants close 789 of its 3,200 dealerships by early next month according a bankruptcy court filing.  EPA/JUSTIN LANE

Le fabricant automobile américain Chrysler a été condamné jeudi par un tribunal de Géorgie à verser 150 millions de dollars (144 millions de francs) de dommages à la famille d'un petit garçon de quatre ans, relate le "Wall Street Journal". Le malheureux avait péri dans l'incendie d'une Jeep après un accident.

Ce verdict conclut plusieurs jours d'un procès focalisé sur le danger des anciens SUV où le réservoir d'essence était installé sur l'axe arrière, vulnérable à une collision. Les jurés du comté de Decatur à Bainbridge ont estimé que Chrysler, qui est une filiale de l'italien Fiat (FCA), était responsable dans le décès du petit Remington Walden en mars 2012.

Le réservoir d'essence de la Jeep Grand Cherokee a fui après avoir été embouti à l'arrière par un autre 4X4 avant d'enflammer le véhicule.

Les jurés ont affirmé que la société avait agi "avec une insouciance irresponsable ou inconsidérée vis-à-vis de la vie humaine" en vendant à la famille de l'enfant une Jeep de 1999 dotée d'un réservoir d'essence monté sur le pont arrière.

Interrogé par l'AFP, Fiat Chrysler n'avait pas répondu jeudi soir.

Un porte-parole a indiqué que la société était déçue du jugement et qu'elle entendait faire appel, indique le "Wall Street Journal". En juin 2013, sous la pression de l'agence de sécurité routière américaine (NHTSA), Fiat Chrysler a accepté de rappeler 2,7 millions de 4X4 Jeep pour des problèmes d'incendies.