Réservé aux abonnés

Au-delà du racisme et du féminisme

Les agressions du Nouvel An à Cologne suscitent les controverses.

02 févr. 2016, 01:16
epa05090340 Police officers standing outside the main station next to Cologne cathedral, in Cologne, Germany, 06 January 2016.  After sexual assaults on women at New Year, there is an increased police presence at the main station.  EPA/MAJA HITIJ GERMANY COLOGNE CRIME ATTACKS

Une foule compacte, des mains, des yeux qui se posent sur leur corps. La peur au ventre. Le sentiment d’humiliation. La sidération. Un calvaire.

Voilà ce qui ressort des témoignages qui se sont accumulés, après cette nuit du 31 décembre qui a donné un triste lustre à la ville de Cologne. Des centaines de femmes – mais aussi d’hommes qui les accompagnaient parfois – ont été choquées par ces attouchements, dont la police explique que leurs auteurs étaient «pour la plupart des réfugiés ou des étrangers en situation irrégulière». Cette police qui, débordée par les événements, n’a pu ou pas su inter...