Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Attentat du Bardo à Tunis: un suspect marocain arrêté en Italie

La police italienne a arrêté un Marocain soupçonné d'avoir participé à l'attaque terroriste qui avait fait 22 victimes au musée du Bardo à Tunis.

20 mai 2015, 12:17
epa04669555 Members of the Tunisian security services stand guard inside the National Bardo museum, Tunis, Tunisia, 19 March 2015. According to local reports 23 people, mostly foreign tourists, were killed while others remain in hospital, when gunmen opened fire at the museum close to the Tunisian parliament 18 March, in response to which the Tunisian President has order the armed forces to deploy to cities throughout the country, vowing to crack down on militant activity.  EPA/MOHAMED MESSARA

Un Marocain soupçonné d'avoir participé à l'attentat du musée Bardo à Tunis à la mi-mars a été arrêté à Milan, a indiqué mercredi la préfecture de police locale. L'homme faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international.

Le suspect a été interpellé dans la commune lombarde de Gaggiano, à l'ouest de Milan. L'arrestation a été effectuée par des policiers de la Digos, un département de la police qui s'occupe des opérations spéciales et du terrorisme.

En Tunisie, le ministère de l'Intérieur a indiqué à l'AFP avoir "émis des mandats d'arrêt internationaux contre deux Marocains et un Algérien ayant un lien indirect" avec l'attentat du Bardo.

Ces trois hommes "n'ont pas participé à l'opération terroriste mais ont aidé ses auteurs", a dit le porte-parole du ministère Mohamed Ali Aroui, sans les nommer et sans précision sur leur rôle.

Le 18 mars, une attaque terroriste contre le célèbre musée Bardo de Tunis, près du Parlement, avait coûté la vie à 21 touristes étrangers et un policier tunisien. Parmi ces victimes figurent quatre touristes italiens, tandis que cinq autres ont été blessés au cours de l'attaque revendiquée par l'Etat islamique (EI).

Dix jours plus tard, le chef du gouvernement italien Matteo Renzi s'était rendu à Tunis, en compagnie d'autres dirigeants internationaux, dont le président français François Hollande, pour participer à une grande marche contre le terrorisme en Tunisie.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias