Attentat à Sousse: les 38 morts identifiés, 30 Britanniques

Les touristes abattus vendredi dans un hôtel en bord de mer près de Sousse en Tunisie ont tous été identifiés. Parmi eux figurent trente Britanniques, deux Allemands, trois Irlandais, une Portugaise, une Belge et une Russe.
25 août 2015, 16:08
epa04822901 A floral tribute is placed at the site where Britons Sue Davey and Scott Chalkley were shot at the beach near of the Hotel Imperial Marhaba in Sousse, Tunisia, 28 June 2015. According to local reports 26 June, an assailant opened fire on tourists at two hotels, killing at least 37 people, including Germans, Britons and Belgians, and wounding several others, some while they were sunbathing. The attacker was killed later in a gun fight with Tunisian security services, while people believed to be associated with him have since been arrested in the country. The group which calls itself the Islamic State (IS) have claimed responsibility.  EPA/ANDREAS GEBERT

Les 38 ressortissants étrangers tués dans l'attentat dans un hôtel en bord de mer près de Sousse, en Tunisie, ont été identifiés. Parmi eux figurent 30 Britanniques, a annoncé mercredi le ministère de la Santé.

Deux Allemands, trois Irlandais, une Portugaise, une Belge et une Russe figurent aussi parmi les victimes, a précisé le directeur des services d'urgence du ministère, Naoufel Somrani.

Il s'agit du bilan définitif de l'attentat de vendredi qui a visé des vacanciers sur la plage et au bord des piscines d'un hôtel de Port El Kantaoui, zone touristique au sud de Tunis, a précisé M. Somrani. Les dépouilles de huit Britanniques et des trois Irlandais doivent être rapatriées dans la journée, selon lui.

Le ministère avait expliqué que l'identification des victimes avait pris plusieurs jours car la plupart d'entre elles étaient en tenue de plage au moment de l'attentat et n'avaient donc pas leurs papiers d'identité sur elles.

L'attentat a été perpétré selon les autorités par un étudiant tunisien de 23 ans. Il est intervenu trois mois après celui du musée du Bardo à Tunis, où 22 personnes (21 touristes étrangers et un policier tunisien) ont été tuées. Les deux attaques ont été revendiquées par le groupe Etat islamique (EI).