Réservé aux abonnés

Arjen Robben s’en va en laissant un champ de ruines

Deuxième en Afrique du Sud, troisième au Brésil, l’équipe des Pays-Bas n’ira pas en Russie. Et l’avenir parait sombre.
12 oct. 2017, 00:47
DATA_ART_11584594

C’est la fin d’une génération. Arjen Robben a pris sa retraite internationale mardi au soir de l’échec des Pays-Bas dans la course à la Coupe du monde. Il laisse derrière lui désespoir et dévastation.

L’ailier de 33 ans, auteur de 37 buts en 96 sélections, ne reviendra pas sur sa décision. «Je vais désormais me consacrer à 100% à mon club (le Bayern Munich). C’est un choix définitif», a-t-il déclaré, laissant pantois le sélectionneur Dick Advocaat. «Même à 33 ans, Arjen reste un des meilleurs joueurs du monde. Jouer avec ou sans lui, c’est très différent, il va laisser un vide immense», a comme...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois