Réservé aux abonnés

Angela Merkel en visite à Auschwitz

La chancelière allemande a visité hier le camp de la mort pour la première fois, alors que l’antisémitisme progresse dans son pays.

07 déc. 2019, 00:01
DATA_ART_13242992

«La honte.» Ce mot, Angela Merkel l’avait déjà prononcé en 2008 devant la Knesset, le parlement israélien. La chancelière allemande l’a répété hier en visitant pour la première fois le camp de concentration d’Auschwitz, où plus d’un million de personnes, dont 90% de Juifs, furent assassinées par le régime nazi.

La chef du gouvernement allemand a rejoint un petit pupitre installé dans la salle centrale du «Sauna». Là où, il y a 75 ans, les nouveaux déportés du site d’extermination de Birkenau étaient entassés, déshabillés et dévalisés avant leur grand saut dans l’inconnu. Derrière les photos sép...