Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Ancien chef croate de Bosnie condamné

Jadranko Prlic écope de 25 ans pour le transfert de musulmans.

30 mai 2013, 00:01

L'ancien président des Croates de Bosnie Jadranko Prlic a été condamné, hier, à 25 ans de prison. Il est reconnu coupable d'avoir forcé le transfert de population musulmane en Bosnie et d'avoir répandu la terreur parmi la population. "La chambre à l'unanimité vous déclare coupable", a déclaré le juge Jean-Claude Antonetti, du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

J adranko Prlic était poursuivi pour avoir créé et participé, entre 1991 et 1994, à une entreprise criminelle commune "en vue de soumettre politiquement et militairement les musulmans de Bosnie et autres non-Croates" en Herceg-Bosna, entité croate unilatéralement proclamée dans le sud-ouest de la Bosnie-Herzégovine.

"Dès décembre 1991, les dirigeants de la Communauté croate d'Herceg-Bosna et des dirigeants de la Croatie (réd: dont Franjo Tudjman, défunt président de la Croatie) estimaient que pour réaliser l'objectif ultime, à savoir la mise en place d'une entité croate, il était nécessaire de modifier la composition...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias