Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Allemagne et Uruguay prêts à jouer le jeu

10 juil. 2010, 08:28

L'Allemagne et l'Uruguay, encore marqués par leur défaite en demi-finale, ont la lourde tâche de disputer pour l'honneur ce soir, dès 20h30, dans la «petite finale» de la Coupe du monde. La Mannschaft et la Celeste semblent déterminées à jouer le jeu, même si certains titulaires pourraient être laissés au repos.

Le sélectionneur allemand Joachim Löw promet ainsi que sa jeune équipe, l'une des sensations du tournoi grâce à ses larges victoires contre l'Angleterre et l'Argentine, aura retrouvé ses esprits au coup d'envoi. «La déception est palpable et il faut qu'on se remotive un peu», avait admis l'entraîneur à l'issue de la défaite 1-0 face à l'Espagne. «Je suis certain que nous aborderons ce match avec l'engagement nécessaire. Personne ne doit baisser la tête et nous voulons terminer sur un bon match.»

L'histoire n'est pas favorable aux Uruguayens, battus pour la troisième place lors de leurs deux dernières apparitions en demi-finales, en 1954 face à l'Autriche et en 1970 face à la RFA. Les Allemands ont quant à eux pris la «médaille de bronze» du Mondial à trois reprises - 1934, 1970, 2006 - et n'ont perdu qu'une seule fois, contre la France en 1958. La Mannschaft est cependant perturbée par une épidémie de grippe qui a touché Lukas Podolski, Philipp Lahm ainsi que Joachim Löw.

Le match permettra de revoir deux attaquants qui ont marqué le tournoi mais étaient suspendus en demi-finales: Thomas Müller pour l'Allemagne et Luis Suarez pour l'Uruguay. Autre intérêt de la rencontre, trois joueurs - Diego Forlan, Müller et Miroslav Klose - ont déjà inscrit quatre buts et peuvent viser le titre de meilleur buteur. Il faudrait pour cela qu'ils signent un doublé et que David Villa et Wesley Sneijder (5 buts) ne marquent pas en finale. Klose n'a en revanche besoin que d'un but pour écrire une page d'histoire. L'attaquant du Bayern Munich n'est qu'à une longueur du Brésilien Ronaldo, recordman du nombre de buts marqués dans les phases finales de Coupe du monde avec ses 15 réalisations. Mais il est incertain en raison d'une blessure au dos contractée en demi-finale face à l'Espagne.

Touché à une cuisse lors de la demi-finale, Diego Forlan sera bien de la partie. «Oui il est prêt, mais cela ne veut pas dire pour autant qu'il va jouer pour marquer et pour le classement des meilleurs buteurs, nous voulons absolument gagner ce match, et c'est un projet collectif», dira son entraîneur Oscar Tabarez. /si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias