Afrique: Sudan, le dernier rhinocéros blanc mâle sous garde armée 24 heures sur 24

Il est le tout dernier mâle de son espèce. Sudan, un rhinocéros blanc du nord, est le symbole de la destruction, par l'homme, de son environnement. Il est aujourd'hui gardé 24 heures sur 24 par des hommes armés.

15 avr. 2015, 08:53
Sudan n'a plus, au mieux, que quelques années à vivre. Que des hommes armés le protègent ou non.

Il n'en reste plus que 5 sur notre planète autrefois bleue, plus aucun ne vit à l'état sauvage. Les rhinocéros blanc du nord vont probablement disparaître d'ici quelques années, voire quelques mois. Selon le WWF, ils étaient encore 2'000 en 1960. Les braconniers sont depuis passés par là.

Les derniers spécimens ont plus de 40 ans, ce qui correspond plus ou moins à leur espérance de vie moyenne.

Parmi eux, un mâle, le tout dernier de son espèce, Sudan. Il vit au Kenya, dans la réserve de Ol Pejeta, à 200 kilomètres au nord de la capitale Nairobi, avec deux femelles. 

Selon Inquisitr.com, il est désormais gardé par des rangers armés 24 heures sur 24. Une mesure désespérée qui ne devrait pas permettre de sauver la race, Sudan étant désormais incapable de se reproduire. Le dernier espoir des rhinos blancs, c'était Suni, un mâle de 34 ans, malheureusement mort en décembre dernier.

L'an dernier, au Kenya, 54 rhinocéros de toutes espèces ont été tués par des braconniers. 

Leurs cornes sont très prisées, notamment en médecine chinoise, pour ses vertus prétendument rajeunissantes, ses capacités à faire baisser la fièvre et à soigner certaines maladies. Rien de scientifique ici, mais une réalité économique: la corne de rhinocéros blanc se négocie à 73'000 francs le kilo...