Afghanistan: violente explosion et coups de feu au parlement afghan

Une violente explosion suivie de coups de feu a retenti lundi au Parlement afghan, dont les députés étaient en session. Les causes de l'explosion n'ont pas été précisées dans l'immédiat. De même, on ignore s'il y a des victimes.
07 août 2015, 15:33
epa04422749 An armed memer of the Afghan security mans a check point in Kabul, Afghanistan, 29 September 2014 as part of intensified measures in the capital as president-elect Ashraf Ghani is due to take the oath of office.  Security has been intensified in Kabul as President-elect Ashraf Ghani is due to take oath of his office on 29 September. A suicide bomber reportedly attacked a security checkpoint near the airport, according security forces said. There are no details concerning number of killed or wounde  EPA/HEDAYATULLAH AMID

Les travaux des parlementaires étaient retransmis en direct à la télévision lorsque la déflagration s'est produite. Les images montraient l'hémicycle de la Wolesi Jirga, la chambre basse du parlement afghan, enveloppé dans la fumée, alors que les députés évacuaient le bâtiment.

"C'était une énorme explosion qui a ébranlé le bâtiment et fait voler des vitres en éclats", a raconté un parlementaire. "Nous sommes à présent en lieu sûr", a ajouté Shukria Barekzai.

Les autorités afghanes restaient, elles, peu disertes dans l'immédiat. Le porte-parole de la police de Kaboul Ebadullah Karimi a dit avoir "entendu des informations faisant état d'une explosion", ajoutant": "Nous nous rendons sur place". Le Parlement se trouve dans l'ouest de Kaboul.

Revendication des talibans

Les rebelles talibans, dont l'armée et le gouvernement afghans sont les cibles de prédilection, ont immédiatement revendiqué l'attaque sur un de leurs comptes Twitter. "Plusieurs moudjahidines sont entrés dans le parlement, des combats sont en cours", a écrit Zabihullah Mujahid, le porte-parole habituel des talibans.

Les rebelles islamistes ont récemment lancé leur "offensive de printemps". Elle s'est traduite par d'intenses combats dans plusieurs provinces du pays, ainsi qu'une série d'attaques à Kaboul.