Réservé aux abonnés

Acquittement de Naser Oric

10 oct. 2017, 01:02

Les Serbes ont accueilli avec colère l’acquittement, hier à Sarajevo, du chef de guerre bosniaque Naser Oric. Il était jugé pour crimes de guerre lorsqu’il dirigeait la défense de l’enclave musulmane de Srebrenica. Naser Oric, 50 ans, et son frère d’armes Sabahudin Muhic, 49 ans, ont été déclarés innocents de l’assassinat de trois prisonniers serbes dans les environs de Srebrenica, pendant le conflit intercommunautaire qui a fait quelque 100 000 morts.

Calme à l’énoncé du verdict de la Cour d’Etat de Bosnie, barbe grisonnante, il a été acclamé à la sortie par des dizaines de personnes...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois