Réservé aux abonnés

Les sprinteuses rêvent d’un exploit mondial

Avec Mujinga Kambundji en cheffe de file, les sprinteuses représentent les meilleures chances suisses aux Mondiaux de Doha.
26 sept. 2019, 00:01
DATA_ART_13094413

Pas moins de 22 athlètes – un record – représenteront la Suisse dès demain lors des Mondiaux de Doha. Mais les chances de médaille paraissent bien minces, même si les sprinteuses et leur cheffe de file Mujinga Kambundji peuvent rêver d’un exploit.

Sur le papier, Swiss Athletics peut escompter une demi-douzaine de places de finaliste. Dont trois pour Mujinga Kambundji, qui figure au 6e rang de la liste des engagées sur 200 m (22’’26), au 7e sur 100 m (11’’00) et au 6e avec le relais 4 x 100 m (42’’60).

Julien Wanders possède quant à lui le 6e temp...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois