Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La course commence déjà le jeudi

Avant les essais libres, la journée de Giulian Pedone est bien remplie.

18 mai 2012, 00:01
data_art_6040717.jpg

emile perrin

Les premières séances d'essais libres du Grand Prix de France sont prévues aujourd'hui (40 minutes le matin et autant l'après-midi pour les Moto3). Mais avant d'enfourcher sa nouvelle monture (nous y reviendrons dans une prochaine édition), n'allez pas croire que Giulian Pedone se tourne les pouces, loin de là.

Le Landeronnais (18 ans), qui disputera au Mans son troisième Grand Prix de la saison - insuffisamment remis de sa blessure à l'avant-bras, il avait manqué l'ouverture de la saison au Qatar - ne voit pas sa journée passer. Entre deux averses, et après avoir découvert le squelette de son nouveau bolide, le Neuchâtelois a tout de même pris le temps de nous expliquer les multiples facettes des 24 heures qui précèdent les premiers tours de roue du week-end.

Reconnaissance minutieuse

"Nous voyageons le mercredi. Le box est aménagé le soir même" , entame Giulian Pedone pour qui le...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias