Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Vent d'apaisement pour la race

La fédération supprime le "test du tapis" contesté.

28 juin 2012, 00:01
data_art_6171597.jpg

Tous les représentants des milieux de l'élevage des chevaux franches-montagnes s'accordent sur un point: il faut viser la prudence et éviter tout risque d'accident. Ceci afin de ne pas revivre le drame qui a secoué la grande famille du franches-montagnes il y a un mois, suite à un tragique accident qui a coûté la vie à un cavalier hors pair à Bellelay. Par volonté d'apaisement, la Fédération suisse d'élevage du cheval de la race des Franches-Montagnes (FSFM) a pris des mesures. Jusqu'à la fin de l'année, les chevaux ne seront plus tenus d'effectuer le test de comportement, décrié par certains éleveurs qui le jugent dangereux, pour toucher une prime. Par ailleurs, la commission d'élevage a été mandatée pour réexaminer ce test et proposer des solutions d'avenir.

Les gens du terrain seront consultés

Concrètement, le calendrier des tests en terrain et du test de comportement destinés aux jeunes chevaux est maintenu...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias