Réservé aux abonnés

Une présidente ordinaire

28 janv. 2016, 06:02
DATA_ART_9830293

«Ne venez pas me dire que la présidente du Conseil de ville jouit d’une aura ou d’un pouvoir particulier. Il est simplement nécessaire que quelqu’un se charge de coordonner les débats, de donner la parole équitablement à chacun et de faire respecter l’agenda. Parce que j’ai un peu d’expérience dans la tenue de séances et que je dispose aussi d’un peu de temps, j’ai accepté le poste, mais mon but n’est pas de me profiler politiquement ni même de paraître dans les journaux!» Le ton est donné: même si elle n’utilise pas cette expression un peu dépréciée outre Doubs, Nathalie Fiechter (photo Blais...