Réservé aux abonnés

Une capitale de la sécurité

16 avr. 2015, 00:01

Des données informatiques sensibles seront hébergées au Noirmont. La Conférence des directrices et des directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP) a récemment décidé d'attribuer au canton du Jura l'hébergement des serveurs nécessaires à la mise en oeuvre au niveau national de la surveillance de criminels au moyen de bracelets électroniques. Et c'est la société noirmonière CDRom (pour Centre de données romand) qui fera office d'hébergeur principal.

L'infrastructure jurassienne répond aux normes les plus récentes et les plus élevées en matière de sécurité, écrit le canton ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois