Réservé aux abonnés

Transparence indésirable sur les impôts des députés

03 oct. 2014, 00:01

L'affaire du retard d'impôts de Matthieu Béguelin, ex-député au Grand Conseil neuchâtelois, avait inspiré un postulat au député jurassien libéral-radical Alain Lachat. Qui souhaitait une transparence fiscale. Le non a été gagnant au Parlement jurassien, mercredi. Gagné à une courte majorité par la gauche, grâce à l'UDC qui a fait pencher la balance. Charles Juillard, président du Gouvernement et ministre des Finances, a juste fait savoir que cinq députés ou députés suppléants ont des retards d'impôts. Mais aucun ne fait l'objet de poursuites et ne présente d'acte de défaut de biens.

Au souhai...