Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Transparence indésirable sur les impôts des députés

03 oct. 2014, 00:01

L'affaire du retard d'impôts de Matthieu Béguelin, ex-député au Grand Conseil neuchâtelois, avait inspiré un postulat au député jurassien libéral-radical Alain Lachat. Qui souhaitait une transparence fiscale. Le non a été gagnant au Parlement jurassien, mercredi. Gagné à une courte majorité par la gauche, grâce à l'UDC qui a fait pencher la balance. Charles Juillard, président du Gouvernement et ministre des Finances, a juste fait savoir que cinq députés ou députés suppléants ont des retards d'impôts. Mais aucun ne fait l'objet de poursuites et ne présente d'acte de défaut de biens.

Au souhait d'Alain Lachat que chaque candidat fournisse une attestation du service des contributions avant de figurer sur une liste électorale, Charles Julliard a répondu, avant-hier, que "la réponse est complexe et mérite une étude". RED

Votre publicité ici avec IMPACT_medias