Transjurane: le recours sur le chantier de Choindez a été rejeté

La Cour administrative a rejeté un recours formé par une entreprise travaillant sur le chantier de la demi-jonction de Choindez (JU) sur la Transjurane (A16).

03 oct. 2014, 13:32
A ce jour, 62 des 85 km (72%) de la Transjurane sont ouverts au trafic.

Le chantier de la demi-jonction de Choindez (JU) sur la Transjurane (A16) peut aller de l'avant. La justice a rejeté un recours formé par un consortium évincé lors de la mise au concours des travaux, a indiqué vendredi la Cour administrative dans un communiqué.

En février, le canton avait adjugé les travaux d'un montant de près de 13 millions de francs aux membres du Consortium Tunnel CTRC6. Or selon les recourants, ce consortium aurait été formé de quatre entreprises au lieu de seulement trois, comme l'exigent les directives en vigueur.

La cour administrative rejette cette interprétation. Selon elle, le quatrième partenaire est en réalité considéré comme un sous-traitant, "même si le graphisme de certains documents dans l'appel d'offres pouvait prêter à confusion".

Les recourants assumeront l'essentiel des frais judiciaires et devront prendre en charge une grande partie des dépens du consortium CTRC6, ajoute la Cour.