Réservé aux abonnés

Stand de tir des Breuleux: «La situation actuelle est inacceptable»

Le 7 juillet, le Tribunal cantonal du Jura a rejeté le deuxième recours déposé par le Tir sportif Franches-Montagnes contre la vente d’une partie du stand de tir des Breuleux. Pour son président, Damien Paratte, l’affaire ne peut s’arrêter là: le Tribunal fédéral doit être saisi.
05 août 2021, 12:09
Le stand de tir des Breuleux est au cœur d'une bataille juridique depuis 2005. Archives.

Le clap de fin pour le rocambolesque feuilleton du stand de tir des Breuleux ne sera pas pour tout de suite. Le 7 juillet dernier, le Tribunal cantonal jurassien a rejeté le recours déposé par la société de Tir sportif Franches-Montagnes (TSFM) en 2020. L’ex-propriétaire des lieux s’opposait fermement à la cession d’une parcelle du stand de tir par le Syndicat des communes des Franches-Montagnes (SCFM) à des voisins du site, opposants au maintien du stand. En cause, des clauses du contrat de vente datant de 2004 qui n&rs...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois