Six oppositions aux lettres géantes delémontaines

Le projet du maire de Delémont Pierre Kohler d'ériger sur la montagne surplombant le chef-lieu jurassien des lettres géantes comme celles à Hollywood ne fait pas l'unanimité. Six oppositions, dont cinq d'associations écologistes, ont été formulées contre cette inscription.
18 janv. 2010, 18:29

«Je ne suis pas vraiment étonné», a déclaré le maire Pierre Kohler aujourd'hui sur les ondes de Radio Fréquence Jura. Il explique que ces oppositions sont «concertées» et que les arguments contre son projet sont exactement les mêmes. Il incombe au canton du  Jura de trancher lors d'une séance de conciliation, a ajouté le maire PDC qui se dit prêt au dialogue.

Ces lettres mesureraient 50 mètres de long sur une hauteur de 10  mètres environ et seraient posées sur la montagne du «Béridier». Cette réalisation doit permettre à Delémont d'améliorer son image de  marque. Le Conseil communal a donné son accord à ce projet qui ne  s'inscrit pas contre l'environnement, selon le maire.

Nuisances
La Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du  paysage, la Société d'écologie et de protection des oiseaux de  Delémont et Pro Natura Jura notamment se montrent critiques face à  ces lettres géantes. Selon ces associations, ce projet  d'implantation porte atteinte au paysage et à la faune.

Ces lettres géantes mesureront le double de celles qui avaient  été dressées provisoirement sur les hauteurs de la ville durant le  mois de septembre dernier durant le Festival «De Delémont à  Hollywood», manifestation destinée à sélectionner le film suisse  candidat aux Oscars. La démarche de la ville doit permettre de  pérenniser la sélection à Delémont. /ats