«Saintimania»: le «Paulet», fondateur de la revue, est décédé

Père de la revue satirique Saintimania, et pilier du FC Saint-Imier, Paul Aellen, dit le «Paulet» est décédé des suites d’un cancer.

22 déc. 2019, 14:03
Les artistes amateurs de Saintimania sont en deuil.

«Saintimania» est orpheline. La revue satirique de Saint-Imier pleure le décès de son membre fondateur, Paul Aellen, plus connu sous le sobriquet du «Paulet». Il s’est éteint à l’âge de 71 ans, des suites d’un cancer.

Le «Paulet», figure emblématique de Saint-Imier, était connu pour sa jovialité et son entrain. Outre Saintimania, Paul Aellen a été très actif au sein du FC Saint-Imier, d’abord en tant que joueur, puis en tant qu’entraîneur. «C’est à lui que l’on doit les camps d’entraînement de Tenero (TI), où nous envoyons nos juniors», confie son ami Dario Caminotto.

Natif de Saint-Imier, représentant de commerce pour une entreprise de photographie, le «Paulet» avait vécu une période difficile, «après la perte de son emploi. Le numérique avait eu raison de la photographie.»

Son sourire, le «Paulet» l’a véritablement retrouvé après avoir été embauché comme chauffeur livreur pour une entreprise horlogère, après un passage à la Boillat. «Car c’est ça, qu’il aimait, le «Paulet»: les gens, le contact humain.»