Pour une meilleure représentativité féminine dans les institutions jurassiennes

Le Parlement jurassien a adopté une motion en faveur d’une meilleure représentativité féminine dans les entités étatiques ou paraétatiques. A l’heure actuelle, la part des femmes n’atteint pas 25%.

18 déc. 2019, 15:44
La part des femmes dans les entités étatiques et paraétatiques n'atteint pas les 25% actuellement.

Le canton du Jura va améliorer la présence féminine dans les différents mandats étatiques. La proportion des femmes nommées par le Gouvernement doit se situer entre 40 et 60% et être ancrée dans la loi.

Le Parlement jurassien a adopté mercredi par 47 voix contre 2 et 9 abstentions une motion de la députée socialiste Mélanie Brülhart en faveur d’une meilleure représentativité féminine dans les entités étatiques ou paraétatiques dirigées par des conseils d’administration ou des conseils de fondations. Le Gouvernement avait recommandé l’adoption de la motion.

La part des femmes dans ces entités n’atteint pas les 25%. Une présence dans ces groupes constituerait une porte d’entrée en politique, a estimé la motionnaire. Cette modification législative doit déployer ses effets au début de la prochaine législature lorsqu’il s’agira de désigner les représentants de l’Etat.