Pierre Kohler démissionne de la mairie de Delémont et vise le conseil des Etats

Pierre Kohler abandonnera son fauteuil de maire de Delémont au soir du 21 mars. Le politicien, âgé de 51 ans, occupait ce poste depuis le 1er janvier 2009. Il visera le conseil des Etats à l'automne prochain.
14 janv. 2015, 11:44
Pierre Kohler (PDC), ancien ministre jurassien et ancien conseiller national, est elu le nouveau maire de Del?mont, dimanche, 21 decembre 2008 a Delemont. Au 2e tour de l'election, il a obtenu 2413 voix contre 2110 au maire sortant, le socialiste Gilles Froidevaux. (KEYSTONE/Bist/ Roger Meier)

Pierre Kohler a annoncé mercredi matin à ses collègues de l’exécutif et au personnel communal qu’il allait abandonner son fauteuil de maire de Delémont au soir du 21 mars. Le politicien, âgé de 51 ans, occupait ce poste depuis le 1er janvier 2009. Avec son élection, l’avocat PDC mettait ainsi fin au règne de la gauche dans le chef-lieu jurassien, qui remontait à  1952.

Les intentions de Pierre Kohler sont multiples, lui qui coiffe plusieurs casquettes, dont celle d’hommes d’affaires (il est propriétaire de nombreux immeubles et restaurants). Toutefois, celui qui fut conseiller national de 2003 à 2007 ne cache pas son intention de retourner à Berne et de briguer un siège au conseil des Etats lors des élections fédérales de cet automne. Il ferait alors liste commune avec la sortante Anne Seydoux-Christe, elle aussi Delémontaine. Reste à savoir si cette volonté sera entérinée par le parti cantonal.