Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Petits cinés, grandes ambitions

Aux Breuleux comme au Noirmont, les cinémas locaux tiennent la grande forme. Chiffres et explications des programmateurs.

08 janv. 2018, 00:01
Cinema Lux.


LES BREULEUX 5/01/2018
Photo: Christian Galley

«On est prêt à voyager pour un concert ou un grand événement, mais en matière de cinéma, les gens ont besoin d’un ancrage local.» Responsable de programmation du cinéma Lux aux Breuleux, Cédric Bourquard sait répondre à cette nécessité. En témoigne le record d’affluence de l’année écoulée, de loin supérieur au score établi en 2016. «Avec 8145 spectateurs accueillis en 2017, la fréquentation a progressé cette année de 8%!» Un joli coup pour la structure breulotière, efficacement complémentaire du Cinélucarne du Noirmont.

Aptes à satisfaire en binôme une population de 10 000 habitants, les deux salles du district tiennent visiblement la grande forme.

Un sujet rural qui a fait mouche

Cette progression notable pour le Lux, Cédric Bourquard l’attribue, entre autres, à un mois de décembre excellent, mais aussi au succès du film «Jura: enracinés à leur terre» de Daniel Künzi. Grâce notamment au carton de l’avant-première, les 10 séances...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias