Réservé aux abonnés

Pétales de marguerite au paradis du cheval

Créer un univers du franches-montagnes, on s’y attelle. Débuts au pas dimanche sur les côtes d’une rivière magique.

25 avr. 2018, 00:01
DATA_ART_12101350

La pousse d’un projet agro-touristique d’envergure, baptisé «Marguerite» tout comme l’association qui le porte, sort un peu de terre, sur les côtes de la rivière au Clos du Doubs.

Pourquoi «Marguerite»? Ses initiateurs visent à ce que du monde s’y greffe, comme autant de pétales.

La petite graine a été semée en 2007 dans le cadre d’un forum d’agritourisme organisé par la Fondation rurale interjurassienne (FRI). L’idée s’est concrétisée au printemps 2010 par le dépôt d’une esquisse auprès de l’Office fédéral de l’agriculture. Et le chantier a débuté en été 2016.

Première fleur à cueilli...