Réservé aux abonnés

Pas de sinistrose, mais des incertitudes

Le Jura a fait le point après l'abandon du taux plancher.
07 août 2015, 15:30

Il n'y a pas le feu à la maison, mais il est conseillé de rester éveillé. Le ministre jurassien de l'Economie Michel Probst a fait le point hier matin à Delémont sur le marché de l'emploi et la santé des entreprises, après l'abandon du taux plancher euro-franc suisse dicté par la BNS le 15 janvier.

Evidence: tous les acteurs sont préoccupés par la situation. Michel Probst a affirmé qu'il n'y avait pas lieu d'évoquer une quelconque sinistrose. Mais plutôt des incertitudes. " Le mot que l'on entend le plus quand nous prenons langue avec des chefs d'entreprise est tassement ", a confié le ministr...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois