Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

"Notre plan social a été bien accueilli"

La direction claque la porte au nez d'Unia et rejette toutes ses revendications. Elle a présenté mardi aux travailleurs le contenu du plan social qu'elle se propose d'appliquer.

19 juil. 2012, 00:01
data_art_6231821.jpg

La direction de Greatbatch n'a nullement l'intention d'entrouvrir la porte au syndicat Unia. La lettre envoyée le 13 juillet dernier à Pierluigi Fedele, secrétaire régional d'Unia Transjurane, a le mérite d'être claire. Directeur des deux sites d'Orvin et de Corgémont, et vice-président du groupe pour l'Europe, Patrick Gamet écrit que Greatbatch, qui n'a pas signé de CCT avec Unia, ne considère dès lors pas "votre association privée comme étant habilitée à intervenir au nom de nos employés" .

La direction refuse également de prolonger le délai de consultation jusqu'à fin septembre. Patrick Gamet rappelle aussi qu'en l'absence d'une commission du personnel, elle a consulté son personnel de manière individuelle durant le délai légal "en conformité avec l'article 335 f du Code des obligations" .

Quant à l'élection d'une telle commission, il assure qu'elle pourrait être élue si un cinquième des travailleurs en faisait la demande. Or, tel n'a pas été...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias