Moutier: un comité électoral indépendant pourrait superviser la prochaine votation

Le Gouvernement bernois va étudier s’il y a lieu de créer un comité électoral indépendant pour organiser le second vote de Moutier sur son appartenance cantonale. Le Grand Conseil a adopté lundi un postulat en ce sens.

09 déc. 2019, 16:03
Le Gouvernement bernois devra étudier s’il y a lieu de créer un comité électoral indépendant pour organiser le second vote de Moutier sur son appartenance cantonale.

Un comité électoral pour quoi faire? Pour les députés bernois qui réclament sa création, celui-ci devrait être indépendant des autorités prévôtoises, des cantons de Berne et du Jura. Il serait également chargé de surveiller le registre électoral pendant au moins une année avant la date retenue du scrutin et arrêter la liste des ayants droit au vote trois mois avant la votation.

Large majorité

Pour l’UDC Anne-Caroline Graber, les règles du jeu en vue de cette seconde votation doivent être fixées par une instance indépendante et non par les autorités municipales à majorité autonomiste. «Il est impératif de corriger les modalités d’un vote communaliste», a-t-elle déclaré devant les députés.

Pour rappel, le Grand Conseil bernois a adopté la semaine dernière une intervention parlementaire sous la forme contraignante d’une motion, par 113 voix contre 16. Mais après le vote, il a été constaté que cela nécessiterait une modification de la loi. Eventualité qui aurait repoussé la date du nouveau vote. Il a donc été décidé de relancer le débat ce lundi. Et au final, la motion a été transformée en postulat, déposé par trois élus UDC du Jura bernois.