Maltraitance: ancrage neuchâtelois pour Alter ego

Alter ego sera présente sur le sol neuchâtelois dès le 1er janvier 2022. Cette association réunit divers acteurs concernés par la prévention de la maltraitance envers les personnes âgées.
29 oct. 2021, 14:00
Physique ou psychique, la maltraitance des aînés peut prendre diverses formes.

Alter ego pouvait compter jusqu’ici sur l’action locale déployée par l’association alter ego Jura. Déjà active sur le territoire du Jura bernois, celle-ci devient désormais alter ego Bejune grâce à la constitution du groupe neuchâtelois.

En milieu institutionnel mais aussi le plus souvent à domicile, la maltraitance envers les aîné.es peut prendre différentes formes – physique, morale ou matérielle – et s’exprimer plus ou moins explicitement. Contribuer à la reconnaître et à la prévenir sur le territoire cantonal est la préoccupation de la nouvelle entité.

Elle propose des prestations, telles que la permanence téléphonique à l’attention des aîné.es et de leurs proches ou des actions de formation et d’information à l’attention de divers publics de professionnels ou de bénévoles. Elle entend par ailleurs renforcer et développer une présence cantonale spécifique au travers des actions de proximité.


par Daniel Droz