Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Lutter contre la mort des abeilles

Des recherches franco-suisse sur l'impact des floraisons tardives.

13 juil. 2012, 00:01
data_art_6217956.jpg

La problématique est connue. Sur les quelque 4000 colonies d'abeilles recensées dans le Jura, 30% n'ont pas passé l'hiver 2012. Ce chiffre grimpe à 40% au niveau helvétique. Heureusement, selon les spécialistes en apiculture, l'abeille est un animal " que l'on remonte assez facilement ". Reste que cette situation inquiète. Et pourrait décourager les apiculteurs suisses, dont le gros de la troupe est formé de miliciens. " S'il fallait les remplacer par des professionnels, cela coûterait énormément à la collectivité . Impensable ", a lâché hier à Courtemelon Gérald Buchwalder, président de la Fédération d'apiculture du canton du Jura, et chef de projet apiculture au sein de la Fondation rurale interjurassienne (FRI).

La FRI, justement, en partenariat avec la région Rhône-Alpes, lance un travail de recherche sur la thématique de l'impact des floraisons tardives (cultures dérobées). Ce projet scientifique interreg, qui porte sur la période 2012-2014, dispose d'une enveloppe totale...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias