Les Sauvages contrôlent la cité au Noirmont

Les Sauvages se sont emparés du pouvoir au Noirmont dans la nuit de samedi à dimanche, dernier soir de pleine lune avant les jours gras.
31 janv. 2010, 11:47

Comme le veut la tradition, Madame le maire Denise Girardin leur a remis les clés de la commune. Il n'y a donc plus d'autorités jusqu'au mercredi des Cendres, soit le 17 février. Cette 20e sortie des Sauvages marque officiellement l'entrée dans le Carimentran, le carnaval des Franches-Montagnes.

Vêtus de branches de sapin, le visage et les mains enduits de graisse, 17 de ces monstrueuses créatures sont sorties des forêts des Combes. A leur arrivée dans le village, une dizaine de jeunes filles les attendaient comme il se doit en leur criant: «Connu! Connu!». Les malheureuses ont senti leur douleur en se faisant jeter à la fontaine, par moins dix degrés… L'eau avait toutefois été gracieusement chauffée pour leur éviter l'hypothermie!

Après cette cérémonie au son de la clique locale Les Toétché, les Sauvages endiablés avaient la nuit pour prendre le contrôle de la cité, en attendant carnaval, le 12 février au Noirmont. /dwi