Le projet de pumptrack à Prêles a encore besoin d’un coup de pouce

Les initiateurs d’un projet de pumptrack à Prêles continuent leur recherche de fonds pour compléter le financement de la piste, dont la construction est espérée pour l’été 2020. Sportive et ludique, l’infrastructure asphaltée sera ouverte à la plupart des engins à roues et à roulettes.
16 déc. 2019, 16:53
Actuellement, les amateurs de pumptrack du Plateau de Diesse doivent se rabattre sur d'autres installations, comme ici à Gempen (SO).

Un pumptrack (piste de bosses et de contours relevés ouverte aux vélos, BMX, trottinettes, planches et patins à roulettes) verra-t-il le jour l’été prochain à Prêles? Lancé en 2016 par la commune et l’école de cyclisme de Plateau de Diesse, le projet d’infrastructure freestyle est entré dans sa phase de concrétisation.

En savoir plus: informations sur le projet et la recherche de fonds

Groupe de travail communal

Un groupe de travail communal est à l’ouvrage depuis septembre dernier. Il vient de lancer la promotion du pumptrack, ainsi qu’une campagne de recherche de fonds. Celle-ci doit aider à financer cette infrastructure sportive et ludique, principalement destinée à la jeunesse de la région.

Un budget de 175 000 francs

Le projet est devisé à 175 000 francs. La répartition des coûts est prévue, selon des proportions encore à définir, entre les entreprises, les citoyens et les associations d’une part, le canton et la commune de Plateau de Diesse d’autre part.

L’idée semble plutôt populaire: en cinq semaines, les promesses de dons ont déjà atteint le montant de 27 000 francs.

Selon les membres du groupe de travail, cette somme d’argent privé reste toutefois insuffisante par rapport à l’argent public qui devra être investi. La recherche de fonds se poursuivra donc jusqu’à la fin du mois de janvier.

A côté de la nouvelle école

Ce projet de pumptrack est prévu sur environ 1000 mètres carrés, à proximité de la zone de loisirs de la halle polyvalente des Joncs et du futur bâtiment scolaire à Prêles. Il se veut rassembleur, multisport et intergénérationnel.

L’école de cyclisme de la société locale La Sportive, forte de plus de 40 juniors âgés de 7 à 16 ans, en profitera directement comme nouvel outil de perfectionnement de la technique de conduite des VTT.

Le relief de la piste asphaltée permet d’avancer sans pédaler ni pousser, mais simplement en «pompant» avec les bras. Il suffit de jouer avec le poids de son corps de manière synchronisée avec la piste pour générer de la vitesse.

Limiter les déplacements

Actuellement, les jeunes adeptes de pumptracks ou autres skateparks doivent se déplacer jusqu’à Granges, Bienne, Colombier ou Macolin pour s’exercer et s’amuser sur une telle infrastructure. Avec une piste à Prêles, les parents des sportifs de tout le Plateau de Diesse éviteront des déplacements superflus.

Outre un gain de temps appréciable pour les familles, cette limitation des déplacements motorisés aura également un impact bénéfique sur l’environnement.

Mais attention: le projet a encore très largement besoin de soutien, financier surtout, pour espérer voir le jour l’été prochain. Si tout roule, les citoyens seront appelés à se prononcer en dernier ressort. La piste pourrait être construite en deux ou trois semaines.

par Patrick Turuvani