Réservé aux abonnés

Le PDC et le PS face à des choix cornéliens

Avec trois ministres sur cinq qui ne se représentent pas, les élections au Gouvernement sont très ouvertes.

27 avr. 2015, 00:01
data_art_9065305.jpg

Ça bouillonne, ça bouillonne! Comme rarement peut-être depuis l'entrée en souveraineté du canton (1er janvier 1979), le Jura s'apprête à vivre des élections cantonales mouvementées (1er tour le 18 octobre).

La socialiste Elisabeth Baume-Schneider dans l'impossibilité de briguer un quatrième mandat - règlement oblige - , le PDC Philippe Receveur qui a décidé d'aller voir ailleurs si l'herbe était plus noire après neuf ans de Gouvernement, le PLR Michel Probst pouss&...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois