Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le Jura renforce les mesures dans ses boîtes de nuit

Le traçage sera renforcé dans les boîtes de nuit jurassiennes dès ce week-end. Les fêtards seront appelés à s’inscrire gratuitement sur la plateforme www.save-the-night.ch.

09 juil. 2020, 17:44
Un agent de sécurité scanne le code QR de l'application Swiss Pass Night d'un client devant une discothèque à Lausanne.

Dès ce vendredi 10 juillet, les fêtards qui se rendront dans l’une des trois discothèques jurassiennes seront appelés à s’inscrire sur la plateforme en ligne www.save-the-night.ch. Ceci «afin de répondre aux exigences cantonales en matière de traçage dans le cadre de la pandémie de Covid-19», indique la Chancellerie d’Etat dans un communiqué ce jeudi.

Cette solution, gratuite, est déjà utilisée dans le canton de Vaud. «Le traçage lors des manifestations et dans les établissements où la distance de 1,5 mètre et le port du masque ne peuvent pas être respectés est un pilier clé dans la lutte contre la propagation du Covid-19. La qualité des données récoltées est capitale pour permettre de mettre en quarantaine rapidement les personnes concernées», insistent les autorités.

En savoir plus: le site sur lequel télécharger le Swiss Night Pass

Données détruites après 14 jours

Concrètement, les noceurs pourront s’inscrire en amont ou sur place à leur arrivée à l’entrée de l’établissement. Ils recevront ensuite un lien par SMS pour télécharger leur Swiss Night Pass qui se présente sous la forme d’un QR Code. Ce code devra être présenté et scanné à l’entrée des boîtes. «Le même code peut être utilisé dans plusieurs discothèques ou établissements différents sur une période de plusieurs mois. Une seule inscription est donc nécessaire. Les données récoltées, à savoir, le nom, le prénom, le numéro postal et le numéro de téléphone du client, seront conservées de manière sécurisée durant 14 jours par la plateforme et ensuite détruites», est-il détaillé.

Un premier test sera effectué ce week-end. «S’il est satisfaisant, le système pourrait être étendu aux bars et aux autres établissements de restauration.»

Votre publicité ici avec IMPACT_medias