Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

«Le CCL, lieu où les masques tombent»

C’est reparti pour un demi-tour, soit un semestre, au Centre de culture et de loisirs. Le programme du printemps y sera tantôt jazzy, latino, manouche, drôle, magique ou poignant.

20 janv. 2017, 01:17
DATA_ART_10861530

Le Centre de culture et de loisirs (CCL) de Saint-Imier ne recule devant rien pour promouvoir sa nouvelle programmation semestrielle: un petit avant-goût tant théâtral que musical a été donné, hier matin, lors de sa conférence de presse. Les acteurs? La compagnie Utopik Family, emmenée ce printemps par Florine Nemitz, Fabrice Bessire et son violoncelliste toscan, Matteo Fantoni.

Ils seront seulement trois sur scène, du 27 au 29 janvier (voir le programme ci-contre), pour se partager les 20 personnages masqués de «Solar», l’aventure folle d’une fille de joie et de son enfant qui font face à la Mort. Un troisième opus de la troupe qui s’annonce «drôle et grave à la fois». «Une production au thème sociétal, qui parle de marginaux, d’exclus et de gens ‹différents›», explique Fabrice Bessire. Un spectacle original, mis en scène par le Berlinois Stefan Lochau et coproduit par le Centre culturel régional de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias