La barre redressée

05 juin 2009, 04:15

On se souvient que l'année 2007 avec ses inondations avait considérablement plombé les comptes de l'ECA (Etablissement cantonal d'assurance immobilière et de prévention) Jura. La nature s'étant calmée depuis, l'exercice 2008 a permis de redresser la barre avec un bénéfice de quelque 61 000 francs, le sixième meilleur résultat depuis 1979.

«Une année réparatrice» pour le ministre Charles Juillard, qui a toutefois prévenu: «Une baisse des primes n'est pas à l'ordre du jour. Tout d'abord parce qu'elles sont raisonnables. Ensuite parce que nous continuons d'approvisionner nos réserves.» Le résultat aurait pu être meilleur encore si la crise financière n'avait pas fait des siennes. La bourse qui dégringole et l'ECA Jura - qui assurait au 31 décembre 2008 34 631 bâtiments pour 18,6 milliards - s'est retrouvée avec une baisse de fortune de 11%. «Une perte mesurée par ailleurs totalement couverte grâce aux réserves de fluctuation prudemment constituée», s'est empressé d'ajouter le ministre. La perte sur titres dépasse les trois millions. «Dans une moindre mesure, Lehman Brothers et Bernard Madoff sont passés par là», a admis Gérard Queloz, collaborateur à l'ECA Jura.

Les sinistres dus au feu (267) ont coûté 4,1 millions. Quant aux 222 dommages dus à la nature, ils atteignent la somme de 434 000 francs. On est vraiment très loin de 2007 avec 1160 sinistres pour 11,7 millions de francs. /gst