L'office de Lajoux toujours en sursis

16 janv. 2010, 10:43

Les autorités de Lajoux pensaient qu'elles seraient fixées sur le sort de leur office de poste jeudi soir. Deux représentants du géant jaune sont bien venus à la rencontre du Conseil communal, mais sans apporter la réponse tant attendue. Le bureau fait partie de la liste des offices potentiellement menacés de fermeture.

Les employés chargés «d'exécuter la restructuration postale» sont seulement venus rappeler les trois scénarios à envisager: le statu quo en réduisant l'ouverture à deux heures et demie quotidiennes, mettre en place un appareillage automatique dans l'épicerie située en face de l'office ou instaurer le service à domicile. «Le Conseil communal est ouvert au dialogue, mais il s'est vraiment montré ferme, en optant pour le statu quo», explique le maire Francis Guerne. Les représentants de La Poste n'ont pas donné d'échéance quant à la prise de décision. «Notre bureau postal enregistre une fréquentation moyenne de 66,3 clients par jour, c'est beaucoup pour trois heures d'ouverture quotidienne.» Conserver un office postal est d'autant plus important que le village se trouve dans une situation géographique à part, écartée du reste des Franches-Montagnes. La Poste emploie à Lajoux un facteur et un buraliste. /dwi