Réservé aux abonnés

L'avenir du tunnel de la Roche discuté au Parlement

Six mois après un accident spectaculaire près de Saint-Brais, qu'en est-il de la sécurité?

26 sept. 2014, 00:01
data_art_8421189.jpg

En début d'année, l'Office fédéral des routes (Ofrou) classait deux sites jurassiens comme étant des "points noirs" de la circulation. Il s'agit du carrefour de la Croisée, entre Glovelier et Bassecourt, ainsi que le tunnel de la Roche et ses alentours immédiats, entre Saint-Brais et Glovelier (réd: notre édition du 28 mars).

Si des dispositions avaient été rapidement prises au carrefour de la Croisée, en remplaçant le cédez-le-passage par un stop, rien n'a encore été fait du côté du tunnel de la Roche. A l'époque, Hubert Kottelat, chargé des projets routiers au Service cantonal des infrastru...