L'ARJ disparaît sur un bilan réjouissant

29 avr. 2009, 04:15

Créée en 1976 pour assurer la mise en œuvre de la politique régionale de la Confédération, l'Association régionale Jura (ARJ) a été dissoute vendredi soir. Elle a été remplacée par l'Association jurassienne des communes (lire notre édition de samedi), qui regroupe elle aussi toutes les communes du canton.

En plus de trente ans d'activités, l'ARJ s'est appliquée à répartir les fonds de la LIM (loi sur l'aide aux investissements en région de montagne) et de Regio Plus, l'aide à l'évolution structurelle en milieu rural.

Depuis 1980, quelque 885 projets ont ainsi été soutenus dans le Jura, via des prêts sans intérêt et des subventions. Chaque année, l'ARJ a permis une économie de 3 à 4 millions de francs pour l'ensemble de ses bénéficiaires. Au total, il a été reversé pour 183 millions de prêts sans intérêts et pour douze millions de subventions.

Secrétaire de l'ARJ depuis 1989, Henri Erard estime que l'association a parfaitement rempli son rôle durant son existence, les chiffres sont éloquents. Il terminera ses fonctions à fin juin, mais un délai de deux à trois ans sera nécessaire pour que tous les dossiers en cours soient décomptés. /dwi

L'ARJ disparaît sur un bilan réjouissant