Jura: fouilles sauvages à la grotte de Saint-Brais

Des individus ont forcé le portail de la grotte de Saint-Brais, dans le Jura, pour y effectuer des fouilles illicites pendant le week-end pascal.

10 avr. 2015, 14:48
grotte

La grotte de Saint-Brais II, de renommée nationale depuis la découverte en 1955 d'une incisive d'homme de Néandertal, a été victime de fouilles sauvages. Le portail en fonte cadenassé protégeant l'entrée de la grotte a été retrouvé entrouvert lors du congé pascal. Des seaux et des outils attestent que des travaux ont été effectués récemment dans la cavité.

A la suite de cette infraction, la grille a été à nouveau sécurisée. Ces fouilles sauvages, entreprises sans supervision scientifique, mettent non seulement en danger un patrimoine unique et inestimable, mais se déroulent en violation de la législation nationale et cantonale protégeant les sites archéologiques et paléontologiques.

La Section d'archéologie et paléontologie de l'Office de la culture a déposé plainte.