Réservé aux abonnés

Jura: être pauvre, elle sait ce que c’est

A la fin du mois, une fois toutes ses factures payées, il reste à Laurence* 400 francs pour vivre. A l’aide sociale dans le Jura, elle raconte comment elle a dû apprendre à se serrer la ceinture.

20 mars 2019, 15:56
A 24 ans, Laurence se retrouve l'une des tranches d'âge les plus concernées par l'aide sociale.

Le récent rapport sur la pauvreté dans le Jura indique que parmi les bénéficiaires de l’aide sociale, on compte 46,1% de célibataires, 12,2% de jeunes de 18 à 25 ans et 47,4% de personnes au bénéfice d’une formation CFC ou maturité. Laurence est de toutes ces catégories en même temps.

Agée aujourd’hui de 24 ans, elle avait 18 ans lorsqu’elle finissait son apprentissage d’employée de commerce dans les Franches-Montagnes. «Depuis six ans, malgré mes tr...